Menu

Rapport moral de l'assemblée générale du 28 juin 2019

dimanche, 21 juillet 2019 00:00

ASSEMBLEE  GENERALE  ORDINAIRE DU 28 JUIN  2019

 

RAPPORT MORAL

 

 

Chers amis,

 

Bienvenue à la 25ème Assemblée Générale Annuelle de notre association.

Je vous remercie de vous être déplacés nombreux pour assister à cette Assemblée après les événements qui ont secoué notre association pendant un peu plus d’une année.

Je déplore cependant que ni la Mairie d’Epinal, ni celle de Golbey, tout comme le Conseil Départemental des Vosges, ne nous aient délégué de représentant, contrairement aux autres années. Il faut reconnaître que le triste spectacle que nous leur avons offert lors de l’Assemblée de juin 2018 n’a certainement pas joué en notre faveur. Mais il en ainsi des organisations humaines, où il peut arriver que des crises surviennent, et je ne pense pas que les Conseils Municipaux et le Conseil Départemental en soient à l’abri. L’utilité sociale qui est la nôtre, la reconnaissance et l’estime dont nous bénéficions, malgré les soubresauts de l’an dernier, auraient peut-être pu conduire nos élus à nous soutenir.  Faisons néanmoins profil bas et gageons que notre dynamisme et la sérénité que nous avons retrouvés les conduiront à oublier cet épisode fâcheux.

Mais, et c’est là de loin le plus important, il faut dire que, indépendamment de ceux qui se sont déplacés, nous avons reçu 71 pouvoirs de nos adhérents. C’est un chiffre que nous n’avons jamais atteint pour une Assemblée Générale Ordinaire, même pour celle de l’an dernier, qui se tenait pourtant dans un contexte tout à fait particulier. C’est donc une belle preuve de la confiance que nos adhérents accordent à la nouvelle équipe qui s’est mise en place depuis le 5 décembre 2018.

Un grand merci aussi à ceux qui soutiennent notre association depuis sa création en mars 1994, et qui, en dépit des soubresauts qui l’ont agitée, nous ont maintenu leur confiance. En premier lieu, mon ami Gérard Claudel, propriétaire à l’origine de ce bel établissement, qui a passé la main à sa fille Emilie, qui a décidé de continuer à nous accueillir pour cette manifestation, et qui nous offre le buffet auquel nous vous convierons à l’issue de nos débats. Mes remerciements vont aussi à la mutuelle « Harmonie Mutuelle » qui prend en charge le coût de nos acheminements postaux, ainsi qu’à l’imprimerie « Socosprint » qui nous fournit gratuitement nos imprimés. Merci encore pour leur soutien et leur fidélité.

Nous parlerons à nouveau d’eux un plus tard.

Je remercie également le groupe d’expertise comptable « Exco Nexiom » qui assure le traitement de nos comptes, ainsi que notre commissaire aux comptes Madame Armelle BRICHLER que nous avons le plaisir d’accueillir, et qui nous donnera lecture de son rapport après la présentation des comptes.

Je dois vous présenter les excuses de notre trésorier Philippe BARRIERE qui, retenu par des obligations familiales, n’a pas pu être avec nous ce soir. Je vous présenterai à sa place son rapport financier après la lecture du rapport moral ; ça me rappellera le temps où je travaillais.

Je dois aussi excuser notre secrétaire, ma fille Emilie, qui s’est fait une entorse de la cheville il y a 3 jours, et à laquelle j’ai conseillé de rester prudemment chez elle.

Nous avons le plaisir d’accueillir Madame GROSDIDIER Vice-Présidente de la commission Partenariats au sein d’Harmonie Mutuelle, ainsi que Madame Isabelle CHAUVIN, Présidente du Club SOROPTIMIST, qui est accompagnée de Mesdames Marie-Jo LOUPPE et Nicole PETITDEMANGE, membres du Bureau. Le Club SOROPTIMIST est depuis quelques années attentif à notre action et nous aide chaque fois qu’il le peut dans la mesure de ses moyens.

Je suis aussi très heureux d’accueillir Sylvie KRIEG qui représente ce soir l’AREMIG. Je connais Sylvie depuis longtemps puisque je l’ai rencontrée à L’hôpital de Nancy-Brabois quand Matthieu est tombé malade. Elle a pris sa retraite depuis peu, et pour quelqu’un comme elle, dont j’ai pu apprécier les grandes qualités professionnelles , la gentillesse et la proximité qu’elle savait entretenir avec les enfants malades, quoi de mieux que de s’investir à l’AREMIG ?

Merci à vous de votre présence.

Je dois vous présenter également les excuses de Marie-Hélène PETIT, éducatrice à l’hôpital. Elle est notre relais sur place et est bien désolée de ne pas pouvoir être parmi nous ce soir.

J’ai également les excuses de Monsieur Ludovic MANSUY ET Madame Fanny FOUISSAC, médecins de l’hôpital, retenus par leurs obligations professionnelles.

Enfin, notre député Monsieur Stéphane VIRY, qui est aussi un ami personnel, et adhérent de l’association, aurait aimé assister à cette assemblée, comme il l’a déjà fait plusieurs fois. Retenu lui aussi par ses obligations parlementaires, il m’a demandé de vous assurer de son regret de ne pas être présent.

Je ne reviendrai pas en détail sur les événements que j’ai évoqués au début de ce rapport. Je les déplore et je n’aurais jamais imaginé que nous passions par de pareils moments. Nous avons eu du mal à récupérer les documents et archives que monsieur Robert, le président désavoué en juin 2018 a mis beaucoup de mauvaise volonté à restituer, mais c’est maintenant de l’histoire ancienne.

Nous avons fait table rase de ce passé récent, et sommes repartis sur de nouvelles bases, avec une équipe renouvelée et motivée.

 L’année 2018 a donc été tronquée puisque l’association n’a pu exercer son activité pendant pratiquement 6 mois, et 12 rêves seulement ont été exaucés pendant cette période:

-          5 séjours à Disneyland Paris ont été réservés pour Maissame, Chiara, Younès, Marine et Manon.

-          Thomas s’est vu offrir un ordinateur.

-          Laurie a passé un week-end au Parc Astérix.

-          L’association a loué un véhicule pour handicapés pour permettre à Samir de partir en vacances.

-          Elle a également acheté à Lior une poussette spéciale adaptée à son handicap.

-          Nicolas, invité par le District des Vosges de Football, a assisté au match de Coupe de France Epinal-Marseille le 23 janvier 2018.

-          Enfin, Nicolas, toujours lui, et Wassim ont assisté le 14 février à Madrid au match de Champion’s League qui opposait le Réal Madrid au PSG.

Ce sont bien sûr les cotisations de nos adhérents, ainsi que les réserves que nous avons constituées au fil des années, qui nous ont permis de financer ces rêves. Mais comme chaque année, les manifestations organisées par des sympathisants nous ont grandement aidé.

Les perturbations de 2018 ont forcément limité ces aides, que je détaillerai dans le rapport financier, mais nous avons tout de même bénéficié de quelques actions :

-          Tout d’abord, la compagnie de théâtre amateur « Le Grenier », de La Baffe, a joué pour la quatrième année consécutive pour notre association. La pièce, intitulée « ça se complique » (c’était prémonitoire !), a été jouée le 28 janvier au théâtre Municipal d’Epinal, devant une salle comble, et la recette de la soirée nous a été reversée.

Je ne sais pas si la troupe « Le Grenier » continuera son action en notre faveur, mais je veux en tout cas remercier tous les participants et la présidente Brigitte JEANDON  pour leur fidélité et l’aide qu’ils  nous ont apportée. J’espère que cette action perdurera.

Merci aussi à Monsieur Michel Heinrich, Maire d’Epinal, qui nous a, comme à chaque fois, octroyé la gratuité du théâtre pour cette manifestation .

-          La troupe de danse « Temps Danse 88 » a organisé un gala de danse à notre profit.

-          Le Comité des Vosges de la « Ligue contre le Cancer » a apporté sa contribution comme elle le fait tous les ans.

-          Quelques autres dons, dont certains à l’occasion d’événements familiaux, ont complété ces aides.

Le nouveau bureau a été élu à une large majorité (77 voix sur 82 votants) par l’Assemblée Générale du 5 décembre 2018 qui avait été convoquée par l’Administrateur provisoire Maître Krebs, nommé par le Tribunal après l’intervention d’un certain nombre d’adhérents, compte tenu de la situation de blocage dans laquelle se trouvait l’association.

Je vais vous en présenter les membres, bien qu’un certain nombre d’entre vous les connaissent déjà :

-          Yves JOFFROY en est le Vice-Président. Nous nous connaissons depuis la Fac de Droit de Nancy. Yves était avocat à Nancy et m’avais toujours dit qu’il aimerait nous donner de son temps lorsqu’il prendrait sa retraite. C’est maintenant chose faite, et il a logiquement intégré le bureau.

-          Je connais notre Trésorier Philippe BARRIERE depuis encore plus longtemps puisque nous avons usé ensemble nos fonds de culotte au collège. Sa rigueur nous est précieuse dans le suivi des comptes.

-          Michel MULOT est le frère de mon ancien voisin Pierre qui habitait la maison voisine de la mienne quand je suis revenu à Epinal en 1983. Nous nous sommes aussi côtoyés professionnellement et j’ai eu ainsi l’occasion d’apprécier sa gentillesse et son altruisme. C’est donc tout naturellement que je lui ai proposé de faire partie du nouveau bureau alors qu’il m’avait lui aussi sollicité pour nous apporter son aide.

-          Ma fille Emilie est la nouvelle secrétaire. Nul n’est besoin de vous expliquer sa motivation à œuvrer dans une association créée pour honorer la mémoire de son frère et de sa maman. Elle habite Chambéry, ce qui n’est pas un problème avec les moyens de communication dont nous disposons. Elle nous apporte sa jeunesse, ses idées, et une certaine maîtrise des outils informatiques qui nous a déjà permis d’améliorer grandement notre communication.

-          Joëlle BRALLET est notre secrétaire adjointe. Nous nous connaissons également depuis quelques décennies. Joëlle a été impliquée dans de nombreux projets à caractère social et éducatif. Elle a toujours manifesté de l’intérêt pour ce que nous faisons, et m’a apporté un soutien que j’ai apprécié dans cette période troublée. Je lui ai donc proposé à elle aussi de rejoindre le bureau et je suis ravi qu’elle ait accepté.

Nous nous sommes remis immédiatement au travail depuis l’Assemblée Générale du 5 décembre 2018. Il y avait fort à faire pour faire repartir l’association et regagner la confiance de tous ceux qui nous avaient suivi jusque-là.

Nous avons commencé par nous rendre à l’hôpital de Nancy-Brabois pour rencontrer notre interlocutrice habituelle Marie-Hélène PETIT qui est éducatrice dans l’établissement. Yves m’a accompagné, et, habitant Nancy, c’est lui qui est désormais en relation directe avec l’hôpital.

Nous avons également rétabli le contact avec l’AREMIG, et commencé à tisser des liens avec une association mosellane, « L’Allée du rêve », qui s’occupe également d’enfants malades, de façon un peu différente de la nôtre.

Ces démarches ont tout de suite porté leurs fruits puisque, à ce jour, nous avons réalisé 10 rêves (Disneyland Paris, Centerpark, Parc Astérix, etc…). Je vous détaillerai ces actions dans le rapport moral relatif à l’année 2019 , mais vous pouvez d’ores et déjà les retrouver sur notre site internet. Nous avons également envoyé un enfant et sa famille assister à la finale de la Coupe de France de Football qui s’est déroulée le 27 avril 2019 entre les équipes du PSG et de Rennes. Ca nous a permis d’établir un lien avec l’équipe administrative du PSG et celle du stade de France qui nous connaissent maintenant.

Disneyland Paris ayant décidé de revoir sa politique de mécénat avec toutes les associations, nous avons postulé et avons été reconnus comme association partenaire, ce qui nous permet d’avoir des accès et des tarifs privilégiés.

J’ai également eu l’occasion de rencontrer Monsieur Monsef ZERKA .Il est aujourd’hui à Paris pour un rendez-vous avec les dirigeants de Bein Sports et n’a donc pas pu être là ce soir.  Monsef est un ancien joueur de football professionnel, qui a notamment évolué à Nancy. Il est très sensible à tout ce qui se fait pour aider les enfants à lutter contre la maladie, et est déjà investi dans d’autres associations. Il bénéficie d’un réseau relationnel important, tant dans le domaine du sport que dans d’autres comme le spectacle. Je lui ai exposé ce que nous faisons, et quelles sont nos difficultés à trouver les bonnes personnes pour réaliser certains rêves .Il m’a gentiment proposé de nous aider chaque fois qu’il le pourrait, Je l’en remercie vivement, et j’espère que nos relations seront fructueuses.

Enfin, nous avons été contactés par Monsieur Munsch, président de l’association « Historally » qui, ayant appris que l’association était repartie avec un nouveau bureau, m’a proposé de renouveler le partenariat initié il y 2 ans. 10 enfants feront donc la montée du Ballon d’Alsace le 11 août dans des voitures anciennes, au côté de pilotes .

Grâce à Emilie qui utilise au mieux le réseau Facebook, nous avons des retours sur nos actions et des contacts.

Nous continuons nos efforts pour accroître notre réseau de connaissances, indispensable pour arriver à réaliser des rêves parfois compliqués.

 

Je craignais que les événements de l’année 2018, et la mauvaise image que nous avons donnée, n’entraine une hémorragie d’adhérents. Certes, nous en avons perdu, mais ça aurait pu être pire. La campagne de cotisations, que nous lançons habituellement mi-novembre, a été retardée, et nous n’avons pu la démarrer que le 6 décembre. Malgré tout, notre association compte 170 adhérents en 2018, ce qui, somme toute, n’est pas si mal. Nous sommes en baisse par rapport à 2017 dont le nombre était de 186.Il faut cependant corriger ces chiffres dans la mesure où l’ancien président, pour améliorer les siens, a rattaché à l’année 2017  13 adhérents dont les versements sont intervenus en 2018, et auraient  dû être rattachés à l’année correspondante. Nous devrions donc recenser 183 adhérents en 2018, contre 173 en 2017.C’est un détail, mais je voulais tout de même rétablir la réalité et la vérité des chiffres.

Nous sommes cependant très en retrait par rapport aux années précédentes. Nous comptions 224 adhérents en 2016, 198 en 2015, et 196 en 2014. Ce recul était prévisible mais, comme je l’ai dit, il aurait pu être plus important. C’est regrettable car nous étions en phase ascendante jusqu’en 2016, mais nous avons perdu 51 adhérents en 2017, en prenant les chiffres réels, soit près de 23%, quand l’ancien président a pris les rênes de l’association. Il était donc temps de stopper l’hémorragie. La mécanique s’est enrayée, mais elle n’est pas cassée. Nous allons là aussi nous employer à accroître le nombre de nos adhérents.

Notre situation financière reste saine, même si l’année 2018 s’est traduite par un déficit de 14158 euros. Je vous donnerai le détail des chiffres dans le rapport financier. Nous devrons nous efforcer de trouver de nouvelles ressources mais les réserves que nous avons constituées pendant de nombreuses années nous permettent d’assumer ce déficit sans difficulté.  J’ai d’ailleurs toujours considéré que notre but n’était pas de constituer des réserves mais de dépenser ce que nous collectons pour les enfants.

 

Notre association est donc dotée d’un nouveau bureau depuis le 5 décembre. Ses membres sont tous administrateurs, et sont nommés pour 6 ans. Nous avons décidé d’opérer un renouvellement tournant par tiers, tous les deux 2 ans.

A cet effet, nous vous proposons l’ordre de renouvellement suivant :

-          Michel MULOT et moi-même en 2020

-          Joëlle BRALLET et Philippe BARRIERE en 2022

-          Emilie CARLE et Yves JOFFROY en 2024

 

Le mandat de notre Commissaire aux Comptes Madame Armelle BRICHLER arrive à  expiration à cette assemblée. Malgré les vicissitudes qu’elle a connues au cours de cet exercice, elle a accepté de continuer sa mission au sein de notre association, et je l’en remercie. Nous avons toujours eu des rapports loyaux et courtois, et je suis content qu’elle ait bien voulu accepter de poursuivre son mandat.

Je vous propose donc de renouveler, pour une période de 6 ans comme la loi le prescrit, le mandat de la société EXPERTIS PARTENAIRES et Associés, représentée par Madame Armelle BRICHLER, en qualité de Commissaire aux Comptes titulaire, et celui de la société EXPERTIS CFE Audit et Conseil, représentée par Madame Valérie CREUSOT RIVIERE, en qualité de Commissaire aux Comptes suppléant. Le renouvellement de leur mandat arrivera à échéance à l’Assemblée Générale de 2025, appelée à statuer sur les comptes de 2024.

Nous avons également décidé de créer une catégorie particulière d’adhérents. Nous voulions remercier certaines  personnes ou  sociétés qui, depuis le début, sans avoir forcément réglé une cotisation, nous ont apporté un soutien constant en nous offrant un certain nombre de prestations.

 C’est ainsi que depuis 25 ans, l’imprimerie Socoprint à Epinal, dont notre ami Eric STAUB assurait la direction, avant que son adjoint Jean-François BARNET ne reprenne les rênes il y a quelques années, imprime gracieusement tout notre papier à en-tête, enveloppes et bulletins de souscription.

La Mutuelle « Harmonie Mutuelle » à Golbey, auparavant « Préviade » a assuré l’affranchissement de nos courriers dès la constitution de l’association.

Mon ami Gérard CLAUDEL, dirigeant de l’hôtel Lafayette jusqu’à la fin de l’an dernier, nous a également accueilli gracieusement dans son établissement, nous offrant à la fin de chaque assemblée le cocktail qui suivra aussi celle de ce soir. En outre, à l’issue de son mandat de Président de « Best Western France », Gérard a fait voter par son bureau une subvention substantielle à notre profit. Sa fille Emilie, qui a repris la suite de son papa, a décidé de continuer dans la même voie.

Toutes ces aides sont précieuses, et représentent sur 25 ans une somme importante que nous avons pu conserver pour financer les rêves d’enfants.

Pour les remercier, et leur témoigner notre gratitude, nous avons décidé, comme la possibilité nous en est offerte par nos statuts, et si vous en êtes d’accord, de leur conférer le statut de membres d’honneur. Ca nous paraissait la moindre des choses, en regard de ce qu’ils nous ont apporté.

Ce rapport moral touche à sa fin. Notre association s’est remise en marche. Gageons que nous saurons dans l’avenir fonctionner de façon harmonieuse et amicale, et éviter que le triste épisode que nous avons connu ne se renouvelle. En tout cas, pour ce qui me concerne, je m’y engage car cette crise a été douloureuse pour moi.

Une aventure humaine, fût-elle à but caritatif, peut parfois entraîner des désaccords. Mais, quand ça arrive, il faut savoir en parler sereinement et laisser de côté les égos. Nous devons penser avant tout aux enfants, et à ce que nous leur apportons, ainsi qu’à Matthieu et à Rosemary, qui n’ont pas dû être bien fiers de ce qui s’est passé.

Ayons une pensée pour tous les deux au terme de ce rapport, et promettons-leur de ne pas les décevoir à nouveau.

Merci à tous.

 

 


 

Inscrivez vous à la newsletter