Menu

Notre assemblée générale s'est tenue le 11 septembre 2020. Voici le rapport moral.

mardi, 13 octobre 2020 00:00

ASSEMBLEE  GENERALE  ORDINAIRE DU 11 SEPTEMBRE  2020

 

RAPPORT MORAL

 

 

Chers amis,

 

Je suis heureux de vous accueillir pour la 26ème Assemblée Générale Annuelle de notre association.

Merci de vous être déplacés en cette période compliquée, où il faut être prudent et vigilant pour éviter d’être touché par ce virus qui nous empoisonne la vie depuis le mois de mars. Cette assemblée aurait d’ailleurs dû se tenir le 5 juin, mais le confinement de la Covid 19 nous a contraint à la reporter à ce jour.

Je lis chaque année ce rapport que je dois présenter à l’Assemblée Générale pour rendre compte de notre activité à nos adhérents. Cette lecture est quelque peu fastidieuse, et doit être passablement assommante pour ceux qui sont contraints de l’écouter. Aussi ai-je décidé cette année d’en faire une évocation libre, mais néanmoins fidèle à cet écrit, à travers le Powerpoint qui va vous être présenté.

Je remercie les personnalités qui ont bien voulu répondre à notre invitation. Tout d’abord mes amis Patrick Nardin, nouveau Maire d’Epinal, et Stéphane Viry, Député de la circonscription. Tous deux retenus par des engagements antérieurs, ils ne peuvent être présents ce soir, mais sont représentés respectivement par Madame Ghyslaine Jeandel-Jeanpierre, première adjointe, et Madame Camille Robert, attachée parlementaire.

Je remercie également Monsieur François Vannson, Président du Conseil Départemental des Vosges, représenté ce soir également par Madame Jeandel-Jeanpierre, qui est aussi Conseiller Départemental.

Je suis heureux d’accueillir également Sylvie Krieg, ancienne infirmière de L’hôpital de Nancy-Brabois, qui continue à s’investir pour les enfants malades puisqu’elle œuvre maintenant au sein de l’Arémig qu’elle représente ce soir.

Bienvenue également à Marie-Hélène Petit, éducatrice à l’hôpital, qui est notre relais là-bas, et à Lyse Navarro, cadre de santé, ainsi qu’à Madame Nicole Petitdemange, représentant le Club Soroptimist d’Epinal, qui nous suit fidèlement depuis de nombreuses années.

Ceux qui soutiennent notre association depuis sa création en mars 1994 ont également droit à des remerciements appuyés et reconnaissants. Merci donc à Emilie Claudel, qui a pris la suite de son papa, mon ami Gérard, à la tête de l’hôtel Lafayette. Comme tous les établissements hôteliers, celui-ci a souffert, et souffre encore, des effets de la crise du Covid 19. Après une longue fermeture pendant le confinement, l’hôtel a rouvert, mais il faut retrouver la confiance des clients. Les entreprises n’ont pas non plus repris l’activité qui était la leur, notamment concernant l’organisation de séminaires ou la réservation de chambres. Alors n’hésitez à venir dans ce bel établissement, qui a su prendre toutes les dispositions pour éviter le moindre problème à ses clients.

 Merci également à la mutuelle « Harmonie Mutuelle » qui continue à prendre en charge le coût de nos acheminements postaux, ainsi qu’à l’imprimerie « Socosprint » qui nous fournit gratuitement nos imprimés. Merci encore pour leur soutien et leur fidélité.

Je remercie également le groupe d’expertise comptable « Exco Nexiom » qui assure le traitement de nos comptes. Notre commissaire aux comptes Madame Armelle BRICHLER, retenue à Nancy par une autre assemblée à la même heure, ne peut bien sûr pas être parmi nous. Elle en est toute excusée. Elle m’a adressé son rapport sur les comptes de l’année 2019, dont je vous donnerai lecture après la présentation du rapport financier.

Merci enfin à la Banque Populaire et à la Caisse d’Epargne qui nous soutiennent en nous accordant la remise des frais bancaires qu’ils facturent habituellement.

Notre trésorier Philippe BARRIERE est maintenant souvent dans le Midi de la France où il possède un appartement. C’est la raison pour laquelle il est absent ce soir, et il est par ailleurs difficile pour lui d’être présent à nos réunions et de suivre l’activité de notre association. Conscient de cette difficulté, il m’a demandé, en toute transparence, de lui trouver un remplaçant si c’était possible. Nous soumettrons donc au vote de cette assemblée la nomination d’un nouveau trésorier.

Nous avons exaucé 24 rêves en 2019 :

-          6 séjours à Disneyland Paris ont été réservés pour Lou, Liam, Gabriel, Lilou, Sohan et Valentine.

-          Manon s’est vue offrir une semaine de vacances à Center Park.

-          Younès a passé un week-end au Parc Astérix.

-          Comme elle le fait depuis deux ans, l’association a de nouveau loué cette année un véhicule pour handicapés pour permettre à Aymen de partir en vacances.

-          Lilia voulait découvrir Paris. Elle l’a fait lors d’un week-end, avec visite de la Tour Eiffel et promenade sur la Seine en bateau-mouche.

-          Ethan a 7 ans et il est aveugle. Sa maman, seule avec lui, dispose de très peu de moyens financiers. L’association lui a acheté sa canne blanche, ainsi que des fournitures adaptées pour lui permettre de dessiner.

-          Iris a assisté à Paris au concert des Got 7.

-          Mounir a bénéficié d’une formation pour lui permettre d’être disc-jockey.

-          Enfin, grâce à la Fondation du PSG, Yoann a assisté en loge VIP à la finale de la Coupe de France de football qui avait lieu le 27 avril au Stade de France.

Par ailleurs, nous avons organisé 2 rêves collectifs dont ont bénéficié au total 9 enfants :

-          Jean-Pierre Munsch, Président de l’« association de la Montée historique du Ballon d’Alsace » , nous a invités, comme l’an dernier, à participer à cette manifestation qui avait lieu le 11 août. 4 Enfants ont ainsi pu effectuer cette montée dans une voiture de rallye ou de collection. L’un d’eux l’a d’ailleurs effectuée dans la Ferrari F 580 de René Arnould, ancien pilote de Formule 1 dans les écuries Renault et Ferrari, qui s’est montré absolument adorable.

Un grand merci à tous les deux !

-          Le 16 novembre, nous avons offert à 5 enfants un baptême de l’air en hélicoptère à l’aéroport d’Essey-les-Nancy . Ce fut une très belle journée, et Edouard Parmentelat, le patron de la société Hélimouv, qui les a pilotés, m’a avoué qu’il a passé un très bon moment, ému qu’il était par l’enthousiasme et la joie de ces enfants. Merci à Edouard et son assistant pour leur professionnalisme et la gentillesse dont ils ont fait preuve tout au long de cette journée.

Comme chaque année, ce sont les cotisations de nos adhérents, ainsi que les réserves que nous avons constituées au fil des années, qui nous ont permis de financer ces rêves. En effet, les perturbations que nous avons connues en 2018 nous ont affectés, et certains sympathisants qui nous aidaient jusque-là n’ont pas renouvelé leur aide en 2019. Par exemple, la compagnie de théâtre amateur « Le Grenier », de La Baffe, qui a joué consécutivement pendant quatre ans pour notre association, n’a pas renouvelé son engagement.

Les aides annexes se sont donc limitées cette année à un don de près de 500 euros fait par l’ « Ascensia Business Scholl » et aux 300 euros que nous a versé Le Comité des Vosges de la « Ligue contre le Cancer » ,comme il le fait tous les ans.

Nous pouvons par contre nous féliciter de l’accroissement du nombre de nos adhérents. Nous en comptions officiellement 170 en 2018, chiffre corrigé à 183 après rectification des arrangements de l’ancien président. Leur nombre est de 192 en 2019, ce qui traduit le maintien de la confiance accordée à la nouvelle équipe dirigeante. Certes, nous sommes encore loin du chiffre de 2016, année pendant laquelle nous avons dénombré 224 adhérents. Mais ce chiffre est encourageant. Certains n’ont pas renouvelé leur adhésion après les événements de 2018, mais de nouveaux adhérents, souvent venus dans le sillage des membres du bureau, ont rejoint notre cause.

Nous pouvons encore faire mieux en 2020, en espérant cependant que le phénomène du Covid 19 ne vienne pas perturber les esprits quand nous lancerons notre campagne de cotisations en fin d’année 2020.

 

Sur le plan financier, l’année 2019 s’est soldée par un déficit de 9262 euros, intervenant après celui de 2018 qui était de 14158 euros. Je vous donnerai le détail des chiffres dans le rapport financier. Ce déficit cumulé peut paraître inquiétant, mais je tiens à vous rassurer. Nous avons su constituer des réserves au fil des années, et notre situation financière reste très saine. Les bases sont solides et nous pouvons nous permettre de passer encore un certain nombre d’exercices en déficit. Pour autant, la persistance de ce déficit montre l’importance des ressources annexes, autres que les dons et cotisations de nos adhérents. Comme je l’avais dit l’an dernier, nous devons nous efforcer de trouver de nouvelles sources de financement.

 

Je ne sais pas de quoi sera faite l’année 2020. Ce sera assurément une année tout à fait particulière. Le confinement lié au Covid 2019 a mis entre parenthèses toutes nos activités. A partir du mois de mars, plus aucun enfant n’est parti dans un parc d’activités, n’a pu assister à un match ou un concert, n’a pu se rendre dans un lieu de vacances. Bref, tout s’est arrêté, à l’image de l’activité économique de notre pays. Nous avons juste acheté un lot de jeux Lego que nous avons apporté à l’hôpital de Nancy-Brabois à la demande de Marie-Hélène, notre interlocutrice privilégiée.

Je dois cependant vous rendre compte d’un engagement que nous avons pris vis-à-vis de l’hôpital. Ce dernier a mis en œuvre un programme de restructuration du secteur protégé  (comprenez stérile) d’onco-hématologie pédiatrique de l’hôpital d’enfants. Le coût financier de ce projet s’élève à 493000 euros. L’hôpital n’a les moyens de financer ce projet sur ses fonds propres qu’à hauteur de 333000 euros. Il a donc fait appel aux associations qui s’investissent à l’hôpital pour qu’elles y participent également.

Nous en avons discuté en réunion de bureau. Pour ma part, ayant vécu ça de près avec Matthieu, j’étais enclin à participer à ce projet qui prévoit, entre autres aspects techniques, l’amélioration des conditions d’hébergement des enfants. Or, améliorer les conditions d’hébergement d’un enfant hospitalisé en secteur stérile, c’est un peu du domaine du rêve si ça peut l’aider à échapper un petit peu à la maladie, au moins par l’esprit. 5 membres sur les 6 qui composent le bureau ont donné leur accord à la participation de notre association à ce projet, à hauteur de 30000 euros. J’ai signé avec l’hôpital une convention, dans laquelle j’ai fait stipuler « Cette somme sera impérativement utilisée pour financer une partie de ce projet. La somme versée par l’association sera utilisée à la décoration des chambres ou à l’chat de supports ludiques ; ceci en conformité avec l’objet social de l’association …… ». Nous vous présentons sur le power point quelques exemples de ces projets de décoration de chambres. Les fonds seront appelés et versés en 2020.

Pour le reste, nous avons dû annuler les projets que nous avions sur la deuxième partie de l’année, comme la participation à une séance de pilotage en juillet sur le circuit du Castellet, où la participation à un spectacle de cirque pour lequel nous avions réservé plus de 20 places. Nous verrons, selon l’évolution des événements, comment nous pourrons reprendre l’organisation de ces projets.

Depuis la sortie du confinement en juin, l’activité a repris timidement. A Disneyland Paris par exemple, seuls les manèges sont accessibles. Les spectacles ne reprendront pas, à priori, avant 2021. C’est donc assez limité, et nous n’avons pas encore fait grand-chose pour l’instant, d’autant qu’il faut rester très prudent, surtout avec des enfants malades.

 

Lors de la constitution du nouveau bureau de l’association en 2018, nous avons décidé d’opérer un renouvellement tournant par tiers, tous les deux 2 ans. Il était donc prévu que Michel MULOT et moi-même soumettions cette année le renouvellement de la fonction d’administrateur et membre du bureau au vote des adhérents.

Je me propose donc pour le renouvellement de mon mandat d’administrateur et de membre du bureau, ainsi que de président de cette association.

Pour faire suite à la demande de Philippe BARRIERE qui, pour les raisons que je vous ai indiquées précédemment, ne souhaite pas le renouvellement de son poste, j’ai le plaisir de vous présenter la candidature de Dominique VENTER au poste d’administrateur et de membre du bureau de notre association, ainsi qu’aux fonctions de trésorier que Philippe exerçait jusque-là. Dominique est le mieux à même de se présenter. Je lui laisse la parole.

J’en ai fini avec le rapport moral. Je suis très satisfait de la façon nous fonctionnons depuis la crise que nous avons connue en 2018. Les membres du bureau s’entendent bien, chacun fait sa part de travail et apporte des idées. Nous pouvons, et nous devons, encore faire mieux. La cause des enfants malades est une belle cause, qui demande de l’engagement, mais apporte de réelles satisfactions quand on voit le bonheur, même s’il est parfois fugace, que nous pouvons leur apporter.

Je suis heureux que nous ayons repris un fonctionnement serein. Nous le devions bien à Matthieu et à Rosemary, auxquels je pense souvent.

Merci à vous tous.

 

 

 

 


 

.

 

 

 

 

 

 

 

Inscrivez vous à la newsletter